Skip to content

Circuits-courts, ça progresse dans Sud-Ouest !

13 avril 2012

En début de semaine j’ai eu le plaisir d’animer une table ronde sur les circuits-courts en Aquitaine, et plus particulièrement en Gironde. La Chambre d’Agriculture a profité de l’occasion pour présenter les derniers chiffres du recensement agricole : ceux-ci ne sont pas encore disponibles en ligne, mais sachez que 39% des exploitations girondines passent aujourd’hui par les circuits-courts pour commercialiser leur production (contre 23 % dans le reste de l’Aquitaine – une différence essentiellement liée au nombre de viticulteurs dans la région – 77 % des producteurs en circuits-courts).

Les adhérents des Marchés de producteurs et de Bienvenue à la ferme proposeront leurs produits au «drive».

Photo: archives Journal Sud-Ouest

Les circuits-courts en Gironde

Les producteurs ayant recours aux circuits-courts sont généralement plus jeunes et plus diplômés que les autres, et utilisent surtout la vente à la ferme et sur les marchés – la vente en panier type AMAP a une belle marge de progression devant elle, en fait !

Il fut intéressant d’échanger avec l’adjoint au maire de Bouliac, M. Christian Block, nous exposant la complexité à laquelle sa commune est confrontée avec la présence d’une zone commerciale gigantesque comportant un magasin Auchan, un Leader Price, un Chrono Drive et un Auchan Drive – sans compter le Mac Do : difficile dans ces conditions de faire exister les circuits-courts, même si depuis un an le marché artisanal qui a lieu le vendredi matin rencontre de plus en plus d’adeptes.

Un drive pour produits locaux

En parlant de Drive, sachez que Bernard Lafon (à l’origine de la marque Oh Légumes Oubliés à Sadirac – et accessoirement élu de la chambre d’agriculture et responsable de l’agriculture et de la bio) a présenté une initiative originale à cette occasion : la ferme drive, un projet ayant pour objectif de faciliter l’accès aux produits fermiers locaux en utilisant la modernité des solutions proposées par les grandes surface. Cette innovation va être mise en oeuvre avant la fin de l’année et cet article de Sud-Ouest résume bien l’ensemble des débats sur la question. Personnellement j’attends de voir si les consommateurs adhèrent à l’initiatives, car à lire des articles comme celui paru il y a 3 jours dans le journal Le Monde, j’ai de légers doutes sur la pertinence de faire du drive et de la vente de produits frais locaux – mais à voir : si cela peut marcher et dans ce cas tant mieux, ce sera toujours ça de pris :)

Un label « Sud-Ouest France »

Enfin, nous n’avons pas du tout parlé des initiatives lancées par la Région Aquitaine à cette  occasion, mais sachez que les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées s’unissent depuis peu pour la promotion des produits agroalimentaires du Sud Ouest ! Pour cela, la bannière  « Sud Ouest France » répond à un cahier des charges strict, s’adresse aux produits élaborés à partir des matières premières issues des deux régions. Elle a pour objectifs, dans un contexte économique difficile, de maintenir voire de gagner des parts de marchés dans les différents circuits de commercialisation – aux plans local, national et international -, de fédérer les filières et les producteurs, et de mutualiser les moyens des deux régions pour la mise en place d’opérations conjointes.

Les deux Régions, qui ont ensemble une superficie comparable au Portugal, comptent 93 000 exploitations agricoles, 1 500 entreprises agroalimentaires et 210 000 emplois dans le secteur. Elles représentent 17 milliards de chiffre d’affaire, soit 8 % du chiffre d’affaire national et 10 % des exportations agricoles françaises.

Enfin, sachez que des ruches d’un nouveau genre apparaissent sur le territoire ! J’ai notamment rencontré l’adorable Sandra Michon lors de cette conférence, maraîchère à Fage et responsable de la Ruche du coin : cet article de sud-ouest résume sa démarche, et pour en savoir plus sur la mise en place de Ruche, je vous rappelle cet article au sujet de La Ruche qui dit oui !

Advertisements
7 commentaires leave one →
  1. faismaisonmag permalink
    13 avril 2012 12:37

    Merci pour ce compliment j’espère vraiment que les gens vont comprendre l’urgence du consommer local. En fait, ma Ruche se trouve à Minzac au lieu dit Faye c’est une erreur de la journaliste.Je vous ferais parvenir l’article du Résistant qui m’a dédié la couverte et un superbe article.Encore merci et à bientôt. Sandra

Trackbacks

  1. Circuits-courts, ça progresse dans Sud-Ouest ! | Agriculture locale | Scoop.it
  2. Circuits-courts, ça progresse dans Sud-Ouest ! « locavore'spirit* | Territoires en transition | Scoop.it
  3. Circuits-courts, ça progresse dans Sud-Ouest ! « locavore'spirit* | C'est Tout Frais | Scoop.it
  4. Circuits-courts, ça progresse dans Sud-O...
  5. Bilan BIO extrait du Sud-Ouest du 05 Mars 2016. | Osons Bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :