Skip to content

3 trucs bien cool à noter en passant

14 février 2012

Et non, je ne vais pas vous parler de Saint Valentin même si je vous souhaite de trouver le bonheur et l’amour bien chez vous aujourd’hui… non non, juste de trois initiatives dont on m’a fait part dernièrement et que je n’ai pas eu le temps de vous présenter ici encore :

Le guide de la bio alimentation

Ce petit guide gratuit est mis à la disposition des internautes par l’Association santé environnement de France (Asef), une association composée de plus de 2500 médecins. Vous pouvez le télécharger ici depuis le 9 janvier 2012.

L’ouvrage, pratique, montre qu’il est possible de manger sainement tout en étant respectueux de l’environnement. Mode de fabrication des aliments, nutrition, cuisson, conservation, régimes alimentaire, tri des déchets, additifs nocifs pour la santé… tout y passe !

Sustaination

Voilà un site dont m’a parlé un ami il y a quelques semaines de cela. Je pensais au tout-tout-premier abord que le concept ressemblait à La Ruche qui dit Oui, mais pas du tout : en fait c’est plutôt axé B2B (et donc professionnels).

Comme me l’a précisé Julien, « les fournisseurs magasins et restaurateurs accèdent à une place de marché ont sont mutualisées les ressources (logistique) et affichées et promues l’offre et la demande; ça n’enlève pas d’intermédiaires comme la Ruche, où le client est directement mis en relation, mais ça permet des mises en relation pour plus de local, et à moindre coût. Ce qui est intéressant, c’est que le prix de l’abonnement varie en fonction de l’étendue, en miles, de la mise en réseau : 7, 15, 50 et plus de 50« .

Affaire à suivre !;-)

The People Supermarket

Voilà une belle idée de supermarché communautaire ! Le concept vient de New-York et a débarqué à Londres en juin 2010. Le principe est un fonctionnement similaire à celui de l’AMAP (il regroupe 350 membres qui en sont à la fois les gestionnaires et les propriétaires).

L’objectif de cette coopérative de consommation ? Vendre des produits à des prix équivalent qu’à ceux pratiqués par les enseignes de la grande distribution tout en répondant aux mieux aux attentes des habitants du quartier (bio, éthique, locavorisme…). Comme le détaille le site Ressources et environnement :

En échange d’une contribution annuelle de 25 livres, les membres décident ainsi des produits qui y sont commercialisés, des fournisseurs ou encore des horaires du magasin. Une des principales originalités de cette grande surface communautaire réside dans le fait que chaque membre peut bénéficier de 10% de réduction sur tout le magasin en échange de quatre heures de bénévolat mensuel au sein de l’enseigne.

The People’s Supermarket  s’engage également dans une démarche d’insertion professionnelle en participant  à un programme gouvernemental de « community service ». A travers ce programme, l’enseigne s’engage à  former des jeunes de 18 à 25 ans à la recherche d’un emploi et ainsi favoriser leur insertion dans la vie active mais aussi leur redonner confiance en eux.

Ce nouveau modèle de distribution pourrait bien être à l’origine d’une nouvelle relation entre enseignes et consommateurs.

A mon sens, l’idée n’est pas nouvelle en fait, mais elle est surtout remise au goût du jour avec les enjeux qui se présentent à nous aujourd’hui ! Une affaire à suivre… ;)

++ Thepeoplessupermarket.org

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :