Skip to content

Manger local et manger sain, est-ce possible ?

12 novembre 2011

Voilà le thème d’un débat auquel je participerai mardi 15 novembre prochain à Mérignac (33).

La conférence est organisée à l’initiative du groupe EELV local, en présence du Président de la Commission Agriculture au Conseil Régional, Bernard Péré, d’un jeune maraîcher BIO, Frédéric Vallée (qui pourrait fournir une nouvelle AMAP sur Mérignac) et moi-même donc, en tant qu’auteur du guide du locavore pour mieux consommer local.

Voilà le pitch de la rencontre:

L’agriculture est devenue une vaste industrie dépendante des lobbies de la grande distribution et de l’industrie chimique.

Face à cette situation, des agriculteurs relèvent le défi d’une autre agriculture, plus saine, plus proche du consommateur. Des citoyens prennent également leur destin en main en se tournant vers le bio ou en créant des associations comme les AMAP. D’autres ont décidé de consommer d’abord des produits de la production locale. Ce mouvement appelé  consom’ acteurs est en marche également à Mérignac. Ce sujet pose la question du rôle de l’agriculture de sa place et de l’espace que l’on souhaite y réserver face à l’urbanisation croissante et à l’artificialisation des terres.

Je vous indique également un petit article paru dans Sud-Ouest cette semaine (notez, je ne suis pas « une spécialiste de la consommation »… économiste certes, locavore bien sûr, experte pas plus que d’autres adeptes je pense… mais bon ;)

++ RDV le Mardi 15 Novembre, salle de la Glacière, à 20H

 

 

 

Advertisements
3 commentaires leave one →
  1. 2 janvier 2012 10:01

    Plusieurs initiatives voient le jour ces derniers temps pour le faciliter le « manger local ». Pour n’en citer que quelques une : Mandji.fr le site de petites annonces gratuites de produits locaux direct producteurs. Un site sobre et simple pour permettre aux producteurs de faire connaitre leurs produit et de développer la vente directe. Une fonctionnalité intéressante pour les locavores avec la recherche kilométrique ^^. Il y a aussi Potiron.fr, qui fonctionne suivant le modèle des petites annonces grauites et ouvert comme Mandji aux pros et aux particuliers pour les excédents du potager. A noter également la ruche qui dit oui, orientée achat groupés avec un système de commissionnement (20% : 10% pour le site et 10% pour la personne chargée de regrouper les commande) et une orientation plutôt sous forme d’un business de « franchise ». Des initiatives personnelles ou commerciales à suivre ( et à soutenir ?) pour manger sain et local

  2. 31 janvier 2012 6:52

    Encore une bonne adresse pour les amoureux de viandes d’excellence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :