Skip to content

Un label AOC « Français d’origine incontrôlable »?

20 novembre 2010

Voilà une petite information croisée aujourd’hui sur Rue89 au sujet d’une formule utilisée par mon magazine préféré, le bien nommé Causette.

Comme l’explique Augustin Scalbert, la mention « Français(e) d’origine incontrôlable », très répandue pendant les manifs de ces derniers temps,  a été déposé auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) par l’équipe du magazine féminin Causette, qui l’a également décliné aux deux genres, sur des T-shirts et des autocollants.

De mauvais goût…

La dénomination n’a pas vraiment plu à l’Inao, l’institut qui gère les appellations d’origine contrôlées (AOC) en France : « dans une démarche intrinsèquement absurde -le contrôleur revendique l’« incontrôlable » -, il demande à Causette de ne plus utiliser cette phrase » précise le journaliste.

Le courrier, très courtois, du directeur de l’Inao est daté du 10 novembre :

« […] La marque “Française d’origine incontrôlable” évoque le signe d’identification de la qualité et de l’origine “appellation d’origine incontrôlée”.

Le code rural et de la pêche maritime réserve l’utilisation des termes “appellation d’origine contrôlée” aux seuls produits agricoles, forestiers, alimentaires ou les produits de la mer […].

Ce signe d’identification de l’origine qu’est l’appellation d’origine contrôlée fait donc l’objet d’une protection et ne peut donc servir à désigner des services ne correspondant pas aux conditions susvisées.

Ce dépôt de marque entrant en contradiction avec la réglementation portant protection des appellations d’origine, l’Institut vous saurait gré de bien vouloir renoncer à l’usage de la marque “Française d’origine incontrôlable”. […] »

Petite leçon de labelisation

Pour Rue89, « cette lettre apporte deux enseignements :

  • l’Inao n’est pas compétent pour contrôler les femmes et les hommes comme il le fait pour les vins de Champagne, le coco de Paimpol, les picodons de la Drôme et les bêtises de Cambrai ;
  • mais cet organisme revendique le contrôle sur quelque chose que lui-même reconnaît incontrôlable. »

L’avenir nous dira donc si le contrôleur du terroir français définira un jour le degré d’additifs naturels ou de conservateurs dans la population française… sans parler des OGM… Mais nous reconnaissons là un humour très bio, cash et naturel;-) A consommer sans modération !!

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :