Skip to content

L’association Elemen Terre cultive le lien social via le jardinage

27 décembre 2009

Voilà une jolie initiative découverte ce matin via Ouest France.

L’association Elemen Terre, en Bretagne, rapproche « ceux qui ont un terrain délaissé de ceux qui souhaitent voir pousser leurs légumes« . Comme l’explique le journal, « l’idée est simple. D’un côté des personnes, parfois âgées, qui ne parviennent plus à cultiver leur jardin, ou des propriétaires qui ont des espaces inoccupés en ville. De l’autre des personnes qui vivent en appartement et qui souhaitent travailler la terre. L’association les fait se rencontrer. « Cela concerne la mise à disposition d’un peu de surface. Mais on peut aussi penser que celui qui ne sait pas jardiner va recevoir des conseils de celui qui n’a plus le courage de cultiver ses carottes« , explique Christina Brulavoine, l’une des membres du premier noyau qui lance l’association. « 

Rapprocher ceux qui ont quelques arpents de terre disponibles de ceux qui ont la bêche qui les démangent, une autre façon de réunir les habitants d'une ville, pour Christina et l'association ElemenTerre.

Christina Brulavoine

Parmi les arguments justifiant la création de l’association, citons les suivant:

« C’est un plaisir de voir pousser ses légumes et de se nourrir avec. On sait comment ils ont été cultivés. Et si on respecte les rythmes et les dates, pas besoin d’engrais. Le compost au fond du jardin fait un très bon engrais naturel. »

« L’idée, c’est de jouer aussi la proximité. Si le jardin est trop loin de l’habitation, on va toujours trouver une bonne raison pour ne pas y aller. Et puis notre idée est aussi de tisser du lien social entre les gens. Autant commencer entre voisins. »

« Pourquoi ne pas imaginer que les gens se connaissent et se reconnaissent autour de cette aventure ? La personne qui jardine pourra peut-être aussi ramener les courses à la personne isolée »

« Il faut aller le plus loin possible pour favoriser la rencontre entre les citoyens, d’une ville ou d’un quartier. Arrêtons d’avoir peur des autres! »

Sans oublier l’ensemble des rencontres qui peuvent être imaginées autour du jardin. « Ce sont des moments de rencontre qui permettent vraiment de se connaître et qui laissent de grands souvenirs », explique Christina. Et la volonté de « verdir la ville »: « jardiner ensemble, c’est ralentir le bétonnage de la ville. C’est recréer des espaces de rencontre en extérieur et permettre aux gens de parler ensemble autour de la nourriture. La convivialité à la française passe volontiers par la table. Pourquoi ne pas la décliner comme ça? »

++ L’association loi 1901 s’appelle Elemen Terre. On peut lui écrire au 9, rue de Saillé, à Saint-Nazaire. On peut aussi déjà contacter deux de ses premiers membres. Christina, au 02 40 53 60 16, ou Bernhard, au 02 40 45 53 15. « Que ce soit parce que la bêche vous démange ou pour mettre quelques arpents de terre à disposition« , précise Ouest France.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :