Skip to content

OGM et collectivités locales

11 septembre 2009

En auût dernier, le site de veille et d’information Inf’OGM a sorti un guide à destination des collectivités locales, complété d’un site internet d’informations sur le sujet, « consacré aux leviers d’action des élus locaux : arrêtés sur les OGM, conditionnement des aides à l’agriculture, restauration collective, mesures de protection des AOC et des parcs naturels, etc.« 

couv_guide_elu

Comme l’explique le site:

Malgré le moratoire adopté suite au Grenelle de l’environnement sur le seul OGM cultivé commercialement en Europe, le maïs MON810, les OGM restent d’actualité. L’opposition croissante des États membres au MON810 n’empêche pas Bruxelles de vouloir autoriser la culture d’autres plantes génétiquement modifiées. Et les autorisations commerciales d’OGM destinés à l’alimentation animale et humaine ne sont pas, pour leur part, remises en cause. De sorte que la France continue à importer aujourd’hui massivement des OGM pour nourrir son bétail.

Prises au niveau communautaire et national, les décisions relatives aux OGM touchent en premier lieu la vie locale et le quotidien des français. De nombreuses collectivités territoriales se sont mobilisées. Ainsi, 21 régions sur 22 et plus de 1000 communes se sont déjà déclarées « sans OGM« . Protection de la biodiversité et de la santé des citoyens, restauration collective, agriculture et produits locaux de qualité, etc., les enjeux et répercussions des OGM à l’échelle du territoire sont multiples.

Précision: Inf’OGM, association reconnue d’intérêt général, suit l’actualité mondiale et propose un service unique d’information francophone sur les OGM et biotechnologies depuis 1999. Sa mission est de favoriser et de nourrir le débat démocratique par une information factuelle et indépendante, accessible au plus grand nombre. Après 10 ans de journalisme et d’expertise, Inf’OGM souhaite tout particulièrement attirer l’attention des collectivités territoriales sur les enjeux et répercussions locales de la culture et de l’importation des OGM. Par cette démarche, Inf’OGM souhaite contribuer à répertorier et à valoriser les pratiques, à nourrir les réseaux, et à favoriser largement le débat et l’expression démocratique sur les OGM.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :