Skip to content

Goût du monde ou saveurs locales?

27 août 2009

Avis aux Canadiens! La journaliste Hélène Raymond, spécialiste de l’agriculture, de l’environnement et de l’alimentation, a publié en avril dernier un livre sur l’approche des locavores.

En voilà le résumé, qui me parle beaucoup…

Notre assiette se remplit facilement. D’aliments, de conseils, de recommandations et de tendances. Nous vivons dans une singulière abondance. Les aliments sont partout, mais rarement avons-nous l’occasion d’apprendre ce qu’ils représentent de travail et de sens.

La chaîne qui nous relie à la terre s’est allongée, étirée jusqu’à ce qu’il soit impossible d’en voir le début. Même chose pour la mer ; ce qui se pêche dans nos eaux prend la route de l’étranger et des espèces qui croissent ailleurs reviennent dans nos assiettes. Curieux échanges commerciaux faisant voyager vitamines et protéines dans toutes les directions.

Nous avons oublié qu’il y a moins de 100 ans, on savait engranger, empoter, conserver. Aurons-nous encore longtemps le luxe de consommer les fruits de l’autre hémisphère toute l’année? Saurons-nous remettre en valeur terroirs et territoires pour enfin cesser de penser que l’Abitibi ou la Gaspésie sont des « régions éloignées » alors que le Chili et l’Afrique du Sud nous semblent à côté?

Ce livre questionne toutes ces saveurs planétaires standardisées. Il nous dit que l’herbe n’est pas toujours plus verte dans le pré voisin et propose de considérer l’aliment pour ce qu’il est : un lien avec la terre, la mer, et les êtres humains qui capturent, cultivent, transforment… pêchent, jardinent et cuisinent. Il nous invite à nous réconcilier avec les saisons, à nous serrer les coudes autour de la table pour retrouver le plaisir d’être bien… dans nos assiettes.

la_journaliste_helene_raymond__a_2362009_600

Crédit Photo

L’auteure est une journaliste qui contribue à faire connaître au public diverses réalités du monde agroalimentaire. Animatrice de l’émission quotidienne D’un soleil à l’autre à la radio de Radio-Canada pendant 12 ans, elle a de nombreuses relations, dans le monde entier!

Elle est à l’origine d’une série intitulée Les cuisines du monde et axée sur les rapports des consommateurs québécois à la nourriture. Depuis l’automne 2007, elle participe à la version radiophonique du magazine télévisé La semaine verte.

S’intéressant à l’actualité agricole tant internationale que locale et curieuse de découvrir ceux qui amorcent les tendances, Mme Raymond est convaincue que les citadins auront toujours besoin d’entretenir des liens avec la ruralité.

Selon elle, « il faut donner aux petits producteurs les moyens de produire et aux acheteurs les moyens d’acheter », et « quand on demande et quand on s’informe, on récupère du pouvoir »! Les consommateurs n’ont donc qu’à bien se tenir:-)

++ Pour acheter son livre

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :