Skip to content

La Suède introduit un label climatique dans l’alimentation

22 août 2009

La Suède, est en train de développer des standards pour aider les consommateurs à faire des choix en toute conscience de l’impact de leur décision sur le climat. Les produits économisant au moins 25% de gaz à effet de serre seront marqués d’un label spécifique à chaque catégorie d’aliments, en commençant par les produits fraits, laitiers et le poisson.

The label is a joint initiative by the Federation of Swedish Farmers, two food labelling organisations and various dairy and meat co-operatives.

« We don’t help the consumer to choose between meat and beans, » stressed Pernilla Tidåker, climate expert at the Federation of Swedish Farmers (LRF), commenting the Swedish climate label initiativeexternal . But « we do help in choosing a climate friendlier alternative within every product category, » she said.

According to Swedish studies, consumers are interested in climate-friendly products and 60% of consumers would like to see a corresponding label on the products they buy.

The projectPdf external will see standards developed for climate marking of food that has an average climate impact of 25% lower than a reference product in the same category. It will also create a monitoring system to measure and follow-up the achievements.

Criteria for plant production, dairy and fish were launched on 26 June. Standards for other product categories will follow in October.

The leaders of the initiative stress that the label is not just « another carbon footprint scheme » and that it covers the food chain from the farm to the supermarket shelf, including distribution and packaging.

The initiative follows the presentation several weeks ago of a series of guidelinesPdf external for climate-friendly food choices by the Swedish National Food Administration and the country’s Environmental Protection Agency (EurActiv 22/06/09).

EU initiatives

Meanwhile, a European Food Sustainable Consumption and Production (SCP) roundtable was launched in May this year. The European Commission-supported initiative seeks to develop a methodology for assessing the environmental footprint of individual food and drink items by 2011 (EurActiv 07/05/09).

In parallel, a European Retail Forum and Retailers’ Environmental Action Plan (REAP), launched earlier this year, seek to promote voluntary action to reduce the environmental footprint of the retail sector and its supply chain, promote more sustainable products, and help consumers to buy green (EurActiv 03/03/09).

Notons que le sujet a également été abordé en mars par le FEDERE2008, même s’il ne s’agit pas dans cette dernière initiative d’indiquer les produits émettant plus d’un certain seuil d’émissions de CO2… mais plutôt d’indiquer le coût CO2 de tous les produits, ce qui est peut être un peu moins lisible pour le consommateur…

++ Plus d’informations en suivant ce lien

++ Grenelle de l’environnement: c’est au tour de la grande distribution de s’engager, Actu Environnement

++  Sweden promotes climate-friendly food choices

++ Agri-food sector to assess its environmental footprint

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :