Skip to content

Le localisme, ancêtre du locavorisme

21 août 2009
tags:

Eh oui! Les médias se sont tous emparés de l’expérience des locavores sans se rendre compte que ce mouvement est déjà bien ancien! Dès le début du XXième siècle en effet, certains penseurs et économistes (Leopold Kohr, Ernst Friedrich Schumacher, Wendell Berry et Kirkpatrick Sale, mais aussi, de nos jours, Serge Latouche) ont promu une approche locale de l’économie.

Ce mode de pensée s’est ensuite développé aux Etats-Unis dans les années 1980: on privilégie alors la consommation de produits locaux. Les Américains étaient d’ores et déjà mécontent face au développement de l’agriculture intensive et nombreux étaient ceux qui, déjà, faisaient la promotion de l’agriculture biologique. L’argument principal était donc plus écologique que protectionniste : la pollution provoquée en transportant des marchandises à l’import/export devenait préoccupante dans une économie de plus en plus mondialisée, pollution qui pouvait donc être diminuée grâce à une consommation locale.

Le localisme est une doctrine proche de la décroissance, mais les experts vous diront que les deux notions diffèrent tout de même!

Vous trouverez plus d’informations sur le sujet en suivant les liens suivants:

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :