Skip to content

Mes premières courses de locavore au grand marché bio de Bordeaux…

5 janvier 2009

Bon, nous sommes le 5 janvier, je pèse 57,9 toute nue le matin au réveil, et comme le frigo était vide ce matin après les vacances et les fêtes, j’ai entrepris ce soir d’aller faire les courses de la semaine à la Vie Saine, le Grand Marché Bio à côté de chez moi, rue Ravez à Bordeaux.

Naturellement, j’ai pris deux grands cabas, et mon temps. Car le temps, il en faut pour scruter tous les paquets et faire son choix… J’ai oublié de le délimiter, mais dans ma tête mon périmètre d’achat va du 33 au 24, au 17, 47 voir limite 64, mais encore… Naturellement, je parle des département de provenance des produits qui vont entrer dans mon caddy… Au moins ma géographie devrait progresser avec cette expérience… D’ailleurs, vous savez où sont les Cévènes? Et le 04…? Parce que pour le coup, j’étais vraiment blonde à réfléchir en me grattant la tête dans les rayons… Mais passons…

Nèfles Fruits oubliés Cul du Singe ou Cul du chien!Pour ces premières courses, j’ai choisi quelques soupes packagées dans des bouteilles en verre en provenance de Sadirac, et plus précisément d’une  ferme bio très connue par ici, Oh Légumes Oubliés (où nous sommes allés pique-niquer d’ailleurs l’été dernier): il y aura donc une soupe d’oseille (4,70 EUR)  une soupe de Topinambour, (5,05 EUR)  du ketchup version bio et local (2,85 EUR – je sens que mon homme va trouver ça bizarre sans les colorants et aromes chimiques… déjà que le chat boude depuis 2 jours les croquettes bio que son maître lui a acheté en décrétant qu’il était aussi important que le chat passe au bio… en achetant un gros paquet de croquettes 5 fois plus cher que les croquettes non bio… à se demander ce qu’ils mettent dans les croquettes pour chat quand ce n’est pas bio… mais bon…). J’ajoute également une compote de nèfles (3,30 EUR – oui oui, ça existe…également appelé cul du chien ou cul du singe en plus!…) et coings et une compote de pommes et agrumes (2,15 EUR) de la même provenance. Tant qu’à faire, je fais mes réserves!

La suite des courses s’oriente vers les jus de fruits… Là je trouve du jus de raisins rouge de la marque Vitalia (située à Montflanquin dans le lot) (3,42 EUR) d’origine France, et non d’autres destinations comme le bassin méditerranéen (pour le pamplemousse), d’Allemagne (pour les pommes). J’aurais pu choisir au pruneau d’Agen aussi, mais je n’avais pas trop envie…

PhysalisMe voilà arrivée dans le rayon de fruits et légumes. Bon, ils sont dévalisés en ce lundi (noter que faire ses courses le lundi là bas n’est pas le bon choix, préférer le marché bio ou les Capus la prochaine fois!) mais je trouve tout de même mon bonheur: des chataîgnes fraîches de Dordogne (600 grammes – 3,95 EUR), un chou vert des Landes (4,15 EUR), des pommes de terre charlotte des Landes ((1,535 kilos – 2,73 EUR), des carottes lavées des Landes (740 grammes – 1,68 EUR), des navets des Landes (535 grammes – 1,57 EUR), une betterave crue… des Landes (425 grammes – 1,21 EUR), puis des Physalis du Sud-Ouest (une boîte – 2,08 EUR en provenance de St Vincent de Tyrosse) et des pommes (1,835 kilos – 5,30 EUR) origine France mais sans région précisée… Bon, jusque là je ne m’en sors pas trop mal, je bénie le ciel d’habiter si proche du Lot et Garonne, d’avoir les Landes pas loin et je vais songer à reprendre la cuisine pour m’attaquer aux navets et autres choux verts… que je n’ai jamais cuisinés je crois… ça promet, on mettre peut être beaucoup de ketchup dessus non…?;-)

Quoi qu’il en soit je continue mon petit bout de chemin dans les allées du supermarché bio et là je commence à réaliser que les choses vont se compliquer. Au rayon frais, je sais que je peux trouver des produits laitiers de la Ferme des Jarouilles, située à Coutras, dans le 33 pas loin d’ici. Je prend donc de la Faisselle au lait cru (1,54 EUR), un peu de fromage blanc ( 3,31 EUR – ça devrait être pas mal avec la compote de cul de singes;-) et un fromage frais (2,15 EUR). Moi qui ait arrêté de manger des yaourts depuis quelques temps, va falloir que je me réhabitue (même si pour le coup je digère très bien les produits laitiers!). Bon, à part ça, côté soja, préparations toutes prêts, parmesan, sojade… je dois dire adieu et faire une croix dessus… Hum…

Epeautre Blé des GauloisJe remonte les rayons en attrapant au passage une boîte de 6 oeufs frais de Dordogne (Lanquais – 2,47 EUR) pour arriver vers les légumineuses et les céréales, et là… je comprends qu’il va être difficile de trouver des pâtes, du riz et autres aliments du genre… Vraiment dur. Même les lentilles corail que j’adore viennent de Turquie, les lentilles tout court de Slovaquie, le riz d’Italie ou de pays asiatiques… là, ça fait mal… J’arrive néanmoins à trouver dans la marque Priméal (dont les packaging affichent très clairement la provenance des produits, merci Priméal!) de quoi satisfaire mes recherches même si je dépasse à coup sûr le périmètre interdit… Je finirai donc avec du boulgour de riz origine France (2,12 EUR), 1 kg de riz rond complet de Camargue (2,41 EUR), du couscous au chanvre origine France (3,61 EUR), des flocons de pois cassés origine France (1,98) et des flocons de petit épeautre (2,97 EUR) – autrement appelé blé des gaulois!) là aussi originaire de notre chère contrée… Avant l’arrivée à la caisse, je m’attarde au niveau des gâteaux… j’hésite avec un pain d’épice des Landes tout frais mais déjà très dur et un paquet de gateaux aus fruits rouges produit par Vecteur Santé à Bordeaux (! – 3,10 EUR): ça m’a l’air « très diète » et pour un produit transformé c’est un peu surremballé, mais je voulais tester…

Au final donc, je m’en sors, après une heure passée dans les rayons à scruter minutieusement les emballages, avec 69,80 EUR de courses, deux sacs énormes, une  belle satisfaction mais un peu d’angoisse sur les recettes à venir:-) Je me rends compte que la région permet d’accéder à des produits locaux assez facilement… mais bon, je n’ai pas trouvé de lait ni de pain ni de pâtes (il faudra aller au marché je pense pour trouver tout cela en produits frais… ou faire les pâtes et le pain soi même je sens…).

Allez je file, mon Gaulois arrive et je ne sais pas encore ce que je vais lui cuisiner…;-)

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. LAMAISON permalink
    2 décembre 2010 2:42

    Bonjour,
    Journaliste pour NRJ 12, je recherche des personnes locavores pour participer à l’émission « Tellement Vrai », portrait de 20 mn…

    N’hésitez pas à me contacter

    Sébastien LAMAISON
    06 62 39 31 95
    slamyslam33@yahoo.fr

    • 4 décembre 2010 8:21

      Bonsoir et merci pour votre email, Quel type de profil cherchez vous? Bien vous, Anne-Sophie

      Le 2 dc. 10 15:42,

Trackbacks

  1. Les courses du jour… « locavore’spirit*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :