Skip to content

Une bannière pour le "Made in Sud-Ouest" de la France

27 février 2012

A la mi-février, les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées se sont unies pour la promotion des produits agroalimentaires du Sud Ouest derrière la bannière « Sud Ouest France ».

Objectif ?

Promouvoir l’agriculture et l’agroalimentaire et communiquer ensemble.

Cette bannière, qui répond à un cahier des charges strict, s’adresse aux produits élaborés à partir des matières premières issues des deux régions. Destinée à maintenir voire de gagner des parts de marchés dans les différents circuits de commercialisation – aux plans local, national et international -, elle souhaite aussi fédérer les filières et les producteurs, et mutualiser les moyens des deux régions pour la mise en place d’opérations conjointes.

Comme le souligne le média Aquitain Aqui.fr, il y aura une déclinaison bio de la bannière :

« Sud ouest France », et sa déclinaison « Bio Sud Ouest France », ont avant tout vocation à guider les actions de communication collectives des entreprises et des produits des deux régions, à l’échelle nationale et internationale. Le tout, « en mutualisant les moyens des deux régions » pour la mise en place d’opérations communes. Destinée à être présente sur les Salons nationaux et internationaux, sur les marchés en plein air, mais aussi dans les rayons de la grande distribution, cette bannière commune permettra de « fédérer, soutenir et accompagner les agriculteurs du point de vue de la promotion des filières ». En point de mire, et Alain Rousset le souligne, l’objectif est « d’améliorer les revenus des agriculteurs, et permettre ainsi de moderniser l’agriculture dans une trajectoire d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement. »

… Si pour les produits conventionnels, la démarche « s’arrête » à la création d’une bannière commune, les bio aquitains et midi-pyrénéens poussent le projet un peu plus loin : ils vont directement passer le pas de l’étiquetage « BIO Sud Ouest France » sur le produit. Si cette option n’est pour l’instant pas évoquée pour les produits conventionnels, les élus régionaux ne manquent pas de préciser qu’ « on entre ici dans une démarche longue ». Comprendre donc qu’à moyen ou long terme, un tel étiquetage, pour ne pas dire labellisation des produits, n’est pas exclu.

Quelques chiffres

La superficie de ces deux régions est comparable au Portugal. Elles comptent 93 000 exploitations agricoles, 1 500 entreprises agroalimentaires et 210 000 emplois dans le secteur. Elles représentent 17 milliards de chiffre d’affaire, soit 8 % du chiffre d’affaire national et 10 % des exportations agricoles françaises.

La bannière sera présentée aujourd’hui lundi 27 février au Salon International de l’Agriculture à Paris. Elle rassemblera Aquitaine et Midi-Pyrénées sous un étendard commun : « Une bannière, deux Régions, c’est une Révolution ! ».

About these ads
One Comment leave one →
  1. 29 février 2012 7:45  

    Il était effectivement important que la déclinaison Bio ne soit pas oubliée quelles que soient les régions réunies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 429 autres abonnés

%d bloggers like this: