Skip to content

Farm to face: la cosmétique locavore!

26 mai 2010

Les locavores s’intéressent à l’origine des choses, et à tout ce qui se passe entre la fourche et la fourchette. Mais aux Etats-Unis depuis peu, on passe du mouvement farm-to-table au mouvement farm-to-face. La tendance aurait été initiée par Tata Harper, à l’origine d’une marque de cosmétiques naturels et biologiques dont l’ensemble des ingrédients vient de la ferme de Tata dans le Vermont.

tata farm

Les champs de production et le laboratoire sont situés au mêmes endroits, tout y est élaboré et testé, de la création, formulation au service client.

tata lab

Les ingrédients de la gamme sont choisis pour des raisons bien spécifiques et concentrés pour leurs principes actifs (certains produits contiennent jusqu’à 25 principes actifs). Cela peut être à l’origine d’un surcoût à l’achat, mais cela promet d’être de grande qualité!

En France, parmi les marques de cosmétiques que je connais et qui sont aussi vigilantes à la proximité entretenues avec les ingrédients et au soin apporté dans l’élaboration des produits, je connais surtout le laboratoire Hevea (une de mes marques préférées mais pas très locavore). Si vous avez d’autres marques en tête dans une démarche similaire, je suis preneuse!!

Via

About these ads
4 Commentaires leave one →
  1. 30 mai 2010 9:01  

    Cela veut-il dire qu’il n’y a que les habitants du Vermont qui peuvent mettre ces crèmes ? en France, il y a des labos comme Sanoflore ou Weleda qui cultivent leurs propres végétaux et ont des labos au même endroit. Mais après, les produits sont distribués dans le monde entier !

    • 30 mai 2010 9:30  

      Bonne question Camille:-) Je crois que oui d’aprs l’article: le locavore ira privilgier cela et si la chane de distribution est limite dans un prim!tre, alors il faudra se dplacer sur place pour acheter les produits!

      Le 30 mai 10 23:01,

  2. 8 juin 2010 6:30  

    L’idée et bonne, mais finalement le "coût" des déplacements des personnes est peut être plus préjudiciable à l’environnement? A moins d’avoir un immense réservoir de clients à faible distance.

Trackbacks

  1. The 100 miles house « locavore'spirit*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 431 autres abonnés

%d bloggers like this: